Archive pour le mot-clef ‘miracle’

Un miracle et je croirais !

Dimanche 1 mai 2011

Voilà deux concepts qu’il faudrait tenter d’expliquer pour, ne serait-ce que les comprendre et envisager l’idée.

Un miracle, c’est quoi au juste ? Et croire ? On peut se demander à qui ou à quoi on pourrait bien croire. Surtout à notre époque où tout semble nous donner l’impression qu’on est seul dans cet univers, livré à nous-mêmes et en plus, incapable de résoudre quoi que ce soit.

Il ne faut cependant pas tomber dans la noirceur des sentiments, et commencer à voir la vie morose. Ce n’est pas non plus le cas.

Le miracle, nous le cherchons ou l’attendons parfois comme quelque chose qui doit surgir de l’extérieur et frapper nos sens. Un peu comme le ferait un tour de magie, une illusion qui viendrait nous surprendre et nous laisser pantois.

D’autre fois, nous le désirons ardemment, parce que nous sommes au bout du rouleau, que la vie tourne mal à notre désavantage et que rien ne nous laisse plus espérer en un avenir meilleur. Le pire, c’est quand nous désespérons totalement sur le sort d’un être cher. Nous supplions le ciel pour qu’un miracle survienne, que ce qui arrive n’ait jamais eu lieu, que le temps aille à reculons et que nous puissions tout changer, tout entreprendre autrement, tout, sauf ce que nous sommes en train de vivre.

Pourtant, quand ce miracle ou un autre arrive, nous nous mettons à croire. Croire en la vie, croire en dieu, croire en soi. D’un coup, tout devient possible, tout, sans exception. La machine de l’esprit reprend de son entrain et les projets s’annoncent tout en couleur. C’est la vie qui s’illumine, le monde qui évolue, les gens qui sont soudainement plus beaux, plus touchants, plus respectueux.

Tout d’un coup, on ne se laisse plus atteindre par des broutilles. On est moins regardant sur les détails, les oublis, les erreurs, les petites maladresses. On sourit aussi, on rigole plus volontiers, on est enfin joyeux.

Mais ce qui pourrait tout gâcher à nouveau, c’est que la vie continue, que les jours se ressemblent, que les drames se perpétuent et que l’homme reste désespérément un homme.

Alors, le risque est grand. Celui de perdre la mémoire, d’oublier que nous avons reçu un cadeau divin, une opportunité extraordinaire, une chance inouïe et tout à coup sans même qu’on s’en aperçoive, d’un seul coup, on se lamente à nouveau. On pleure de ne pas avoir assez, de manquer de ceci et de cela. Puis on revient au goût amer, celui d’une vie qui semble sans miracle possible.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

S’il n’y avait pas de miracle !

Dimanche 1 mai 2011

Sans trop vouloir être pessimiste, je dirais que la plupart des êtres humains ne croient pas au miracle. Pire, beaucoup pensent que le monde ou l’univers est un véritable chaos sans avenir, sans prétention et sans raison.

C’est très effrayant de penser que cette vision est être réelle. Effectivement, si rien d’autre n’existait que la vie sous sa forme la plus banale, tout en restant particulièrement exceptionnelle et impressionnante, mais banale à cause de sa durée, de sa finitude et de son combat peut-être pour subsister en vain, puisque tôt ou tard, il lui faudra expirer à son tour et définitivement pour retourner nulle part.

Cette vision me glace le dos, et pourtant, elle a le mérite d’être évoquée, car, au fond, qui détient la vérité, qui peut, avec certitude et, démonstration scientifique à l’appui, prouver le contraire de cette pensée. Néanmoins, personne ne peut prouver que cette vision est juste !

Résultat, l’homme semble errer dans l’univers sans savoir vraiment quoi que ce soit. Il lui faut alors puiser des informations ou des connaissances dans le passé, dans son histoire, dans la mémoire collective pour chercher quelques éléments de réponses. Et c’est bien souvent là qu’il trouve une source de réconfort.

Il suffit qu’une tradition traverse les âges pour qu’on lui apporte notre adhésion. Pourtant, même ce regard sur le monde reste souvent très fragile, malléable avec le temps et discutable avec l’expérience.

Que faut-il à l’homme pour qu’il envisage le miracle, pour qu’il s’émerveille à nouveau comme lorsqu’il était enfant ?

A-t-il perdu définitivement le rêve, le sens du beau, du merveilleux, de l’insondable ?

Mais tout de même, si nous parlons de miracle, ce n’est pas par hasard. Ce n’est pas seulement à cause des écritures, des contes et des histoires. Il y a bien eu des témoignages véritables que des générations et des générations ont bien voulu nous transmettre. C’est d’ailleurs ce que les écritures tentent de nous laisser comme héritage. Mais ces miracles font peur, car souvent, ils sont accompagnés d’une vision du monde, d’un message annonciateur, d’une valeur à défendre, d’une conduite à tenir, d’une sentence et parfois même d’une condamnation si une chose ou l’autre n’est pas faite.

Alors, le miracle, existe-t-il ?

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

Quand les croyances s’opposent au miracle !

Dimanche 1 mai 2011

L’homme considère que l’histoire commence avec la civilisation. Avant, on parlera de préhistoire.

On attribue souvent l’histoire à la capacité qu’a eue l’homme à un moment donné d’écrire. L’écriture serait donc le point de départ de la civilisation. Avant, l’homme n’a pas d’histoire.

Les écritures ou si l’on préfère, les saintes Écritures stipulent qu’avant l’établissement des premières civilisations, l’homme était en parfait harmonie avec la nature et Dieu lui-même. Il suffit pour cela de vérifier la genèse pour comprendre que le statut de l’homme et de la femme était privilégié. Il est même écrit dans la genèse qu’on entendait les pas de Dieu dans le jardin d’Éden. C’est dire la promiscuité de l’homme et de Dieu. Ils se parlaient, face à face. Dieu marchait dans le jardin où l’homme foulait ses propres pas. N’est-ce pas miraculeux ?

On parle ensuite, d’un événement fâcheux qui conduit l’homme, la femme et toute la création hors du jardin d’Éden et c’est à ce moment-là que l’histoire commence. La civilisation se crée. La mémoire est rapportée sur des morceaux de papyrus, de peaux, de parchemins, etc.

C’est assez drôle de considérer que l’homme est civilisé au moment où il perd tout contact avec Dieu, son créateur. Alors qu’il a perdu tout contact, toute possibilité de le voir, de le toucher et même de prononcer son nom, l’homme est considéré comme civilisé. Avant, il n’est rien ou si peu.

Je caricature sans doute, mais nous ne sommes certainement pas loin de la réalité.

Comment donc, si l’on croit que nous sommes déchus de nos droits d’enfants divins, que nous sommes punis, condamnés, voire damnés, comment pouvons-nous espérer un jour sentir le miracle, l’imaginer, le contempler ?

Comment, si l’on est convaincu que Dieu est désabusé, attristé, courroucé, peiné, affligé, en colère, révolté même, comment pouvons-nous espérer qu’un jour le droit d’être gracié nous soit restitué ?

Comment même, si l’on espère qu’il nous faut être rachetés, graciés, pardonnés de nos fautes pouvons-nous espérer quelque chose de bon en nous ?

Les croyances ne sont-elles pas issues de la dualité ? Ne sommes-nous pas simplement effrayés dans cet immense univers, au point où nous croyons avoir perdu tout repère et de créer une relation dramatique avec notre environnement ? Ne nous voyons-nous pas dans cette figure, comme des êtres soumis, victimes d’une condamnation dont la nature nous afflige et le ciel nous rachète ? Sortirons-nous un jour de ce triangle dramatique ?

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

La dualité au cœur du miracle

Dimanche 1 mai 2011

Le jour et la nuit se succèdent et forment ce que l’on appelle une journée. La pluie, le beau temps, la neige, le vent, les bourrasques, la brise, les tempêtes, les grandes chaleurs forment à leur tour les saisons. L’homme et la femme, le mâle et la femelle, la lumière et les ténèbres s’opposent et pourtant, dans un élan d’amour s’accouplent et forment une union parfaite, un lien unique, un couple et un orgasme cosmique.

Tout semble s’opposer dans la nature, se repousser et pourtant, alors qu’on ne s’y attend pas spécialement, s’unir aussi, s’accoupler, se confondre en un puissant orgasme donnant naissance à une réalité nouvelle.

L’homme et la femme forment une famille, la lumière et les ténèbres donnent la création, le mal et la femelle permet la continuité des espèces.

Et si le miracle c’était précisément cette union presque inespérée de la dualité ? Alors que tout semble s’opposer dans cet univers, des unions se créent et à partir d’elles des naissances, des réalités, des univers nouveaux.

Si de la dualité qui nous anime, de tout ce qui nous oppose et qui au cœur de notre être nous perturbe, s’unit les énergies du yin et du yang, peut-être pouvons-nous être alors témoins d’un miracle.

Peut-être que le miracle se produit à tous les instants et que nous ne le voyons pas. Peut-être nous faut-il aiguiser notre capacité à voir, à sentir avec tous nos sens pour réaliser que la vie n’est rien de plus que l’expression d’un miracle, d’une incroyable conséquence inattendue et donc miraculeuse du néant. De ce néant à partir duquel ont jailli le big-bang, la création, l’expansion toujours constante de notre univers.

Et si la dualité n’était rien d’autre qu’une sorte de dynamo toujours active pour apporter le mouvement. Ce mouvement comme condition sine qua non de la réalité, du temps et des dimensions qui préfigure notre univers.

Alors, la vie serait elle-même un miracle et tout ce qui la compose. Nous ne saurions peut-être pas où nous allons, et pourquoi nous y allons, mais il nous appartiendrait de faire de cette vie un miracle ou un chaos.

Qu’allons-nous décider de faire ?

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

La conscience collective

Dimanche 1 mai 2011

Certains vous parleront de l’akasha, d’autre de la conscience collective, d’autres encore, d’une mémoire intrinsèque à l’univers. Mais, cette mémoire, cet akasha ou conscience collective, contient-elle le détail de notre histoire passé, histoire de l’humanité, de la création, de la vie ?

Comment peut-on imaginer que la mémoire soit inscrite dans quelque chose qui n’est pas un cerveau, un système nerveux, une sorte d’électricité neuronale ?

Des scientifiques comme Rupert Sheldrake pensent que la mémoire ne se localise pas dans le cerveau, mais plutôt dans un champ qu’il nomme morphogénétique ou morphique. Ce champ serait présent avant, pendant et après nous. Il contiendrait l’espace dans lequel on évolue, nous donnant notre forme et notre développement. En somme, il contiendrait la mémoire dans laquelle notre cerveau viendrait à puiser tous les détails dont il a besoin pour nous permettre de vivre, de construire et de créer.

Il prétend que notre cerveau fonctionnerait un peu comme le ferait une télévision. Alors que les éléments technologiques assemblés permettent de capter une émission, un film ou un documentaire que l’écran restitue, la télévision ne contient pas pour autant les images en elle. Notre cerveau fonctionnerait de la même manière. Tout l’assemblage des neurones, des cellules, du cortex, des hémisphères, du tronc, etc. serait uni pour capter la mémoire contenue dans le champ morphique qui nous environne. Ainsi, en serait-il de la mémoire de tous les hommes, de tous les animaux, de tous les végétaux et de toute la nature et donc pour finir, des étoiles, des astres, des galaxies et de tout l’univers.

Si une telle mémoire existe vraiment, il nous serait alors possible un jour d’envisager de la consulter, non seulement la nôtre, mais celle de l’univers. On pourrait parfaitement imaginer communiquer autrement avec la nature, les plantes et les cieux.

Ne serait-ce pas ce que les chamans font déjà ?

Un anthropologue de renom, Jeremy Narby, nous dit que notre ADN contiendrait lui aussi la mémoire de l’univers. Qu’il serait le meilleur réceptacle pour contenir autant de mémoire que contient l’univers !

C’est encore un autre scientifique qui parle de l’ADN comme corps de conscience. Il stipule que les 97 % de l’ADN que l’on n’attribue à rien seraient constitués sur les bases du nombre d’or et formerait la conscience de l’être.

C’est donc tout un programme qu’il nous faut sans doute explorer, si l’on veut comprendre que la vie est un miracle et que le miracle c’est peut-être nous !

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

La bonne nouvelle, c’est qu’on oublie !

Dimanche 1 mai 2011

S’il nous est donné d’oublier, de perdre la mémoire, de ne pas restituer les souvenirs avec exactitude, c’est que notre cerveau a prévu de nous protéger et de nous libérer de nos limitations.

Ce qu’il faut précisément savoir, c’est que notre cerveau à une fonction qui lui est bien particulière et surtout principale. Cette fonction, c’est de nous sauver, de nous préserver et de survivre quoiqu’il en coûte.

Ne vous attendez donc pas à ce qu’il vous rapporte les événements du passé avec exactitude, car cela signifierait que vous n’avez pas grandi, ni même muri depuis la fois précédente. La façon dont vous regarder le monde aujourd’hui est forcément différent depuis hier. Chaque instant, votre compréhension du monde et vos perceptions elles-mêmes changent et évoluent. Elles se réactualisent et s’équilibrent avec la complexité qui vous lie à l’univers. Votre cerveau le sait, et il ne peut en aucun cas vous restituer le passé selon l’image que vous vous en faisiez alors au risque de régresser et de ne jamais connaître d’avenir.

Rien n’est figé, pas même la vérité. Elle est elle-même sujette aux fluctuations. Et comme dirait Sogyal Rinpotché ou un autre sage Tibétain :

« Il n’y a que le changement qui ne change pas ».

N’est-ce pas déstabilisant tout ça ?

Je pense que oui, ça l’est, mais c’est aussi merveilleux et plein de promesses. Grâce à cette impossible stagnation, autant dire, grâce à l’impermanence, tout devient possible. La seule difficulté, consiste à comprendre ce que contient ce tout. Est-ce un tout chaotique ou un tout plein d’espoir ?

Que souhaitez-vous que ce « tout » contienne, ce possible, ce tout est possible ?

La bonne nouvelle, c’est que vous devez oublier tout ce que l’on vous a raconté depuis que vous êtes enfant. Vous devez désapprendre et commencer à comprendre à travers votre expérience et le vécu. Non pas votre vécu égotique ou égocentrique, mais votre vécu universel, en relation avec le monde, avec l’autre, l’être aimé. Comprendre comment l’amour est au cœur du mouvement et alors, comprendre que le mouvement et l’amour ne font qu’un. C’est pour cette raison que seuls le mouvement ou l’amour ne changent jamais.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

A-t-on réellement conscience ?

Dimanche 1 mai 2011

Se pourrait-il que notre conscience limitée de la réalité ne nous laisse pas entrevoir la beauté de ce monde ?

De quoi sommes-nous réellement conscients au juste ? Comment pourrions-nous définir notre conscience comme étant totale, au moins en rapport avec notre potentiel cérébral ?

Toutes ces questions pourraient rester sans réponses, et elles le resteront sans doute encore très longtemps. Nietzche ne disait-il pas : « Qu’il faudrait être un œil aussi grand que l’univers capable de se regarder lui-même pour connaître la vérité » ?

Si en effet, il fallait cette aptitude ; à moins de s’appeler Dieu, il n’y a aucun moyen actuel de nous permettre d’atteindre la conscience. Pourtant, cette expérience de la conscience est bien réelle. Elle existe concrètement. Il suffit de nous voir évoluer depuis notre petite enfance jusqu’à l’âge adulte, traverser les aléas de la vie et vieillir pour comprendre qu’entre le moment de l’enfance et la vieillesse il s’est passé de nombreuses choses dont nous avons appris à avoir conscience.

Cette conscience qui a été tantôt le fruit d’une expérience unique et singulière, porteuse d’un sentiment incroyable de bonheur, de vie et de surprise agréable. Tantôt le fruit d’une profonde amertume, d’un immense désarroi et d’une peine incommensurable.

La conscience nous a permis de comprendre, de connaître, de reconnaître et d’identifier ce qui était bon de ce qui était mal. Comme le dirait la bible, de retirer le bon grain de l’ivraie.

La conscience nous aide à aiguiser notre capacité à aimer, à définir qu’une chose ou qu’un être est précieux, unique et irremplaçable. Elle agit en nous comme un outil entre les mains d’un maître qui choisit de façonner en nous l’âme d’un être digne de son humanité.

Nous ne serons sans doute jamais conscients autant que l’œil aussi grand que l’univers capable de se regarder, mais ce dont nous sommes sûrs, c’est que nos deux seuls petits yeux de chaque côté de notre visage nous aident à bien voir le suffisant pour notre existence et notre croissance. Nous ne manquons de rien pour développer notre conscience et avec elle notre capacité à nous émerveiller.

Au-delà du fait que nous grandissions, nous apprenons à aimer et à rendre grâce, c’est-à-dire remercier la vie pour les moments merveilleux qui nous sont donnés de partager et d’apprendre à être des hommes.

Si tel n’est pas le cas, commençons par chercher ce que nous avons mis en place pour que cela ne soit pas possible.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication