Archive pour le mot-clef ‘anxiété’

Trouble de l’anxiété généralisée

Lundi 2 mai 2011

L’inquiétude survient normalement lorsque nous sommes confrontés à une situation stressante, comme de passer un examen ou de passer un entretien pour obtenir un poste. Mais dans le cas où cette inquiétude survient sans raison concrète qui la justifie, qu’elle finit par obséder complètement l’esprit du patient, alors, on peut considérer qu’il est atteint de trouble de l’anxiété généralisée.

Si quelqu’un souffre de TAG (Trouble de l’Anxiété Généralisé), il doit pouvoir identifier son mal en se reconnaissant dans les symptômes suivants :

Maux de tête

Transpiration

Nervosité

Problème de concentration

Tremblement

Fatigue

Trouble du sommeil

Causes classiques :

Les deux facteurs principaux de l’inquiétude sont de nature mentale ; désordre émotionnel ou crise de panique. En fait, pour bien comprendre le TAG, nous devons comprendre les causes et les facteurs.

La crise de panique :

Les attaques de panique peuvent se produire à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Elles n’ont pas toujours de cause réelle ou tangible. Elles occasionnent des troubles comme le souffle coupé, des palpitations cardiaques, des vertiges, etc. Ce qui engendre encore plus d’anxiété.

Désordre émotionnel :

Il se produit un événement extérieur qui affecte la vie de l’individu. Il peut se produire plusieurs événements qui s’accumulent comme un échec financier, une fin de contrat, un licenciement, etc.

Les symptômes :

En raison des symptômes très nombreux de l’anxiété, il ne faut pas attendre de les avoir tous connus pour consulter un médecin.

Quand un ou plusieurs symptômes apparaissent, il est impératif d’agir. Car il sera de plus en plus difficile de traiter les symptômes s’ils s’installent et perdurent.

Traitement :

Le traitement varie d’un patient à l’autre. Certains patients parviennent à venir à bout de leur anxiété en ne pratiquant que la méditation, la relaxation et une thérapie comportementale. D’autres ont absolument besoin de recourir à des traitements chimiques comme les benzodiazépines. Quoi qu’il en soit, aucun des traitements disponibles ne doit faire l’objet d’une automédication.

En résumé :

L’inquiétude n’a rien de banal et ne doit en aucun cas passer inaperçue. Il faut agir vite et bien avant l’apparition d’autres symptômes plus importants qui viendront détruire le quotidien de la personne concernée.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

Troubles de l’anxiété et dépression nerveuse

Lundi 2 mai 2011

Les troubles de l’anxiété couvrent un bon nombre de désordres émotionnels comme la crise de panique, les désordres post-traumatiques d’effort, les désordres obsessionnels, la phobie sociale et toutes les phobies possibles, comme l’agoraphobie, etc. En outre, toutes ces distinctions que nous venons de nommer engendrent des problèmes émotionnels pouvant aller jusqu’à la dépression nerveuse.

La dépression ne se décèle pas toujours facilement, mais dans le cas de troubles anxiogènes, elle peut se développer plus rapidement. Le sujet passe par des périodes de tristesses, suivies de moment euphorique, puis de nouveau de la tristesse. La mélancolie s’installe, le refus de sortir, de mener une vie sociale s’accroît. Tous ces petits problèmes sont le plus souvent excusés par le patient par des raisons fausses et c’est ainsi qu’il devient vraiment dépressif.

Les symptômes liés à la dépression sont nombreux. Le manque d’appétit, ou un appétit excessif, le manque d’énergie sexuelle, les douleurs musculaires, le manque de concentration, la confusion, l’inquiétude, l’irritabilité, le manque d’estime de soi, la peur de la mort, etc., tous ces symptômes sont présents dans une dépression et si vous vous en reconnaissez au moins trois, allez consulter un médecin au plus vite.

Il faut savoir que la dépression nerveuse peut conduire à des pensées suicidaires. C’est bien pourquoi vous devez vous faire soigner et accepter l’aide de quelqu’un. Il existe de très bons spécialistes et des associations qui peuvent vous aider en apportant leur écoute et tout leur savoir-faire, pour vous orienter et vous aider à faire face à votre situation.

Souvenez-vous que la dépression est une vraie maladie et que plus de 20 millions de personnes en souffrent. La dépression concerne absolument tout le monde, elle peut toucher n’importe qui à n’importe quel âge, quel que soit sa condition, son sexe, sa race ou sa religion. Les thérapies sont nombreuses pour soigner la dépression de même que les médicaments qui existent et aident à mieux faire face à la déprime.

Rester dans un état dépressif ne vous aidera pas à surmonter vos problèmes et pire encore, cet état risque de vous faire tomber dans un monde fait de pensées négatives et destructrices. Aujourd’hui, on soigne très bien la dépression et les spécialistes proposent des thérapies parfaitement adaptées à toutes les situations pour se sortir de la dépression grandie et plus forte.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication

Tout sur l’agoraphobie

Lundi 2 mai 2011

Il existe différents troubles d’anxiété qu’une personne peut développer au cours de sa vie. Ces désordres sont habituellement caractérisés par de l’inquiétude vécue intensément pouvant aller jusqu’à provoquer une attaque de panique. À l’ombre des troubles de l’anxiété, on découvre des phobies, qui en tant que craintes intenses et irrationnelles mènent facilement à l’état de panique. L’agoraphobie est une très puissante peur, en fait, on la considère comme une phobie prioritaire dans le traitement de la santé mentale. Les symptômes de cette phobie sont très graves et nécessitent presque constamment un traitement adapté.

L’agoraphobie se caractérise par la crainte de quitter la maison dans laquelle on habite et surtout, par la peur démesurée d’affronter le monde extérieur. On retrouve également cette phobie en combinaison avec d’autres peurs ou désordre obsessionnel. Les gens qui souffrent d’agoraphobie font souvent des attaques de panique quand ils ne se sentent pas en sécurité, ou quand ils se sentent emprisonnés, hors de contrôle, ou trop loin d’une zone de confort personnelle. Beaucoup de ces personnes préfèrent rester confinées dans leur domicile.

Beaucoup d’idées fausses sont véhiculées concernant les agoraphobes. Tout d’abord, l’agoraphobie n’est pas une peur liée aux espaces ouverts ou à ceux qui sont étroits. L’agoraphobie est particulièrement une peur qui se développe quand une personne s’éloigne de ses points de repère. Ce n’est donc pas toujours lié à la foule. L’agoraphobe a besoin de contrôler la situation dans laquelle il se trouve, s’il ne se sent plus en mesure de contrôler quoi que ce soit, il cède à la crainte, la foule lui fait peur, l’endroit ou il se trouve devient une source de danger, alors, il ne sait plus quoi faire et il panique.

L’agoraphobie peut affecter n’importe qui, indépendamment de son sexe, de son âge, de sa religion, de sa race, de son appartenance ethnique, ou de son statut économique et social. Ce désordre est beaucoup plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Les premières attaques de panique généralisées ou certaines phobies légères se développent souvent jusqu’à devenir des crises de panique sérieuses. Heureusement, il existe aujourd’hui de très bons traitements pour venir à bout de ce mal. Les thérapeutes proposent un travail qui consiste à mettre le patient en situation difficile de manière à l’amener progressivement à supporter de sortir de chez lui. Il est alors sous traitement anxiolytique, on lui donne des benzodiazépines comme l’alprazolam. Des antidépresseurs peuvent également être prescrits. Quelques thérapeutes font même des visites à domicile pour aider les patients agoraphobes à sortir de chez eux. Il existe des traitements alternatifs comme l’hypnose qui semblent réagir efficacement dans ce type de pathologie.

Un certain nombre de personnes célèbres sont victimes de l’agoraphobie, l’actrice Kim Basinger, le directeur Woody Allen, et le Prix Nobel pour la littérature Elfried Jelinek en font partie. Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut savoir, c’est que la phobie n’est pas une fatalité. Si vous souffrez de l’agoraphobie, demandez de l’aide à votre médecin et vous verrez qu’il est possible d’envisager la guérison.

Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment Programmer Votre Cerveau Pour Obtenir Tout Ce Que Vous Voulez Dans La Vie par L’Auto Hypnose

Cliquez ici pour connaître Les Secrets De L’Attraction

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur : Les Secrets Du Succès et télécharger les ressources gratuites, des séances audio, des vidéos, des livres gratuits, des guides pratiques: Amour, Inspiration Personnelle, Libération Mentale, Réalisation de Soi, e-business, Droits de revente, Affiliation, Communication